Comment faire rimer cosmétiques et environnement ?

Comment faire rimer cosmétiques et environnement ?

En jetant un coup d’oeil à votre salle de bains, votre âme d’écolo préoccupée par la nature culpabilise. En effet, plastiques et récipients en tout genre trônent autour de votre lavabo, vous faisant prendre conscience que vos rituels beauté quotidiens sont bien peu eco-friendly. Et s’il existait un moyen de réconcilier cosmétiques et environnement ? Voyons comment rester belle et soignée tout en respectant la nature.

Des cosmétiques non testés sur les animaux

Qui dit protection de l’environnement dit préservation du monde vivant. Et qui dit monde vivant englobe nécessairement celui des animaux. Or, ceux-ci sont encore malheureusement victimes de mauvais traitements dus à l’industrie de la beauté. 

Chaque année, on retrouve des cosmétiques et des soins testés sur des animaux en laboratoire. Ceci concerne toutes sortes de produits, tels que des shampoings, des crèmes, des lotions, ou encore du maquillage. 

En plus d’être particulièrement cruels pour nos amis à fourrure, ces tests sont aujourd’hui remplaçables par d’autres méthodes alternatives n’impliquant aucune souffrance animale. Effectivement, les progrès de la science permettent de vérifier l’innocuité d’un soin en utilisant simplement des cellules humaines fabriquées in vitro, ou bien encore des cellules végétales. 

Chez Evalia, nous refusons catégoriquement que nos compagnons à fourrure doivent payer le prix fort juste pour permettre aux femmes d’être belles. Ainsi, nous garantissons qu’aucun de nos produits n’est testé sur les animaux.

 

Des emballages recyclables et réutilisables

Le plastique est-il devenu un fléau planétaire ? Il semble bien que ce matériau, utilisé dans toutes les industries depuis des décennies, soit responsable de bien des dégradations environnementales. Pas un jour ne passe sans que l’on apprenne ses méfaits dans les journaux.  Sa présence se retrouve même jusque dans les profondeurs abyssales de nos océan, au grand dam des espèces marines.

C’est la raison pour laquelle certaines marques de cosmétiques ont décidé de dire adieu au plastique, et de se tourner vers des emballages moins polluants. Carton, verre et matériaux biodégradables sont autant d’alternatives qui permettent de diminuer l’empreinte environnementale des produits de beauté. 

Evalia a fait le choix d’utiliser des récipients sous forme de pots en verre, afin d’être engagé dans une démarche éthique plus respectueuse de la nature. Ainsi, nos masques à l’argile, nos sérums pour le visage ou encore nos crèmes de nuit viennent tous dans leur élégant flacon en verre. 

L’avantage ? Non seulement le verre a un faible impact environnemental, mais il peut aussi être réutilisé en y mettant d’autres produits. Lorsque vous terminez votre soin, réutilisez votre pot en y plaçant par exemple des cosmétiques faits maison ou mêmes des objets de décoration comme des pétales de fleurs. Afin de maximiser l’hygiène des flacons, faites-les simplement bouillir 10 minutes dans de l’eau chaude lorsqu’ils sont finis. 

Si vous n’en avez pas d’usage, vous pouvez bien sûr les jeter à la poubelle… Celle de verre, bien évidemment !

Des cosmétiques à la composition naturelle

Ces dernières années, l’origine des ingrédients d’un produit est devenu un enjeu de plus en plus important pour les clients comme pour les marques. Ceci provient de la prise de conscience des dégâts provoqués par des molécules présentes dans certains produits de beauté. Les consommateurs souhaitent davantage de transparence dans la composition de leurs soins, afin de s’assurer de la qualité des cosmétiques qu’ils utilisent. 

Pour savoir ce qu’un produit de beauté contient, il suffit de se référer à sa liste INCI, ou International Nomenclature Cosmetic Ingredient. Il s’agit de la liste d’ingrédients obligatoirement présente sur l’emballage d’un soin, quel qu’il soit. Les éléments sont listés dans l’ordre décroissant : le premier ingrédient est le plus utilisé, tandis que le dernier est très peu présent. 

Ceci dit, décrypter cette liste n’est pas une mince affaire. Difficile à comprendre, elle comporte un mélange de termes latins et anglais. De nombreux cosmétiques vous aident en indiquant leur pourcentage de produits d’origine naturelle directement sur l’emballage. Par exemple, Evalia garantit un minimum de 80% d’ingrédients naturels dans ses produits. Vous êtes donc assuré de la qualité du cosmétique, et de son action douce et non agressive sur l’épiderme.

Des produits de beauté Made in France

Ca y est, vous avez déniché un bon produit d’origine naturelle, dont l’emballage est recyclable et qui n’est pas testé sur les animaux. Vous avez donc coché toutes les cases qui en font un produit éco-responsable. N’est-ce pas ? 

En réalité, toutes, sauf une : le produit est-il fait localement, en France, ou vient-il de l’étranger ? 

Et oui, une grande partie de la pollution provient aujourd’hui des transports de marchandises et de personnes. Or, faire venir un cosmétique écolo du bout du monde, est-ce vraiment judicieux ? 

Vérifiez donc systématiquement que vos cosmétiques sont faits localement, afin de diminuer leur impact sur le climat. Chez Evalia, l’intégralité de nos produits sont faits sur le sol français. En étant 100% Made in France, ils font d’une pierre deux coups : d’une part, ils sont conçus par des experts beauté français, assurant leur qualité, et d’autre part, ils diminuent leur empreinte carbone en étant fabriqués localement.  Nos clients y gagnent donc sur toute la ligne !

Partager: